© 2015 par Mangeurs en transition.

  • Facebook Basic Black

Nous savons quel régime alimentaire est bon pour la santé. Et si on arrêtait d'en débattre ?

31/05/2016

 

De temps en temps, une voix scientifique s'élève en portant un message clair et accessible. C'est le cas de David Katz, directeur et fondateur du centre de recherche préventive de l'Université de Yale, qui s'est fendu d'une petite interview percutante sur le thème de l'alimentation santé pour le site Big Think.

Son discours m'a captivée, je vous propose une traduction de la restranscription :

 

" Je dis souvent que nous pourrions éliminer 80% de toutes les maladies chroniques en utilisant les connaissances que nous avons. Et nous ne le faisons pas. On reste bloqués dans des chamailleries sur « est-ce qu'on est sûrs de ce qu'on sait ? » et « est-ce que cette partie-là de ce qu'on sait est plus importante que cette autre partie de ce qu'on sait ? ». Et c'est sur le régime alimentaire que ce problème se cristallise. Il y a évidemment beaucoup d'argent à se faire en maintenant la confusion. Il y a quelques années j'ai travaillé pour l'émission Good Morning America et j'ai vu directement les intérêts particuliers qui font que la télévision et les médias propagent des informations qui changent constamment. Si vous dîtes la même chose sur l'alimentation plusieurs fois de suite, les gens ne s'intéressent plus à votre émission sur l'alimentation. Si vous donnez un message différent à chaque fois, c'est toujours intéressant. Revenez pour l'émission de demain, nous vous donnerons une nouvelle réponse. Donc les media jouent là-dessus. Les vendeurs de livres de régimes jouent là-dessus. Et finalement des tas de gens, qui pensent juste que leur vision de la vérité à travers un prisme particulier est la seule vérité, jouent là-dessus aussi. Malheureusement, la conséquence c'est que nous gaspillons l'opportunité d'utiliser ce que nous savons, parce que nous restons bloqués à débattre de choses dont on n'est pas si sûrs. Après avoir complètement perdu patience face à cette situation, j'ai décidé de faire quelque chose. Et ce n'est pas facile aujourd'hui parce qu'avant, il n'y a pas si longtemps, une voix de référence pouvait s'élever au-dessus du vacarme. (…) Mais c'est fini, on vit à l'âge de la blogosphere et du cyberespace et tout-le-monde a un micro. Du coup il y a énormément de bruit de fond.

 

Au final, la réponse à la question « Sait-on quel est le meilleur régime pour la santé ? » et par santé on se réfère à la longévité, la vitalité, le contrôle du poids, toutes les choses bénéfiques que nous désirons, la réponse est « absolument pas ». Pas si ce que nous attendons est une prescription très spécifique de type « mon régime est meilleur que ton régime ». Donc, par exemple, peut-on dire si le meilleur régime méditerranéen est meilleur que le meilleur régime végétalien ou est-ce que ce dernier est mieux pour la santé humaine que le meilleur régime paléo ? La réponse est non. En revanche, si ce que l'on attend en demandant « Sait-on quel est le meilleur régime pour la santé ? » est un socle de base pour une qualité de vie optimale, alors la réponse est un « oui » catégorique. C'est incroyablement évident de par un volume phénoménal de littérature scientifique incroyablement cohérente qui provient de partout dans le monde, concerne des populations variées, provient de méthodes variées : de l'épidémiologie observationnelle où l'on se contente de regarder et de voir ce qui se passe. Des essais d'intervention où l'on attribue des régimes à des personnes. Des essais avec contrôles randomisés et des expériences dans la vraie vie avec un grand nombre de personnes comme The Blue Zones. Et franchement, c'est Michael Pollan qui a trouvé la formule qui résume ça : « Mangez de la vraie nourriture, pas trop, et surtout des plantes ». Cette phrase englobe l'essence de tous les régimes du monde qui sont associés à une bonne santé. Et quand mon collègue Franck Hu de Harvard et moi-même avons écrit sur ce sujet, nous avons dit « des aliments complets combinés avec bon sens ». Pour être plus précis, aliments complets signifie des légumes, des fruits, des céréales complètes, des haricots, des lentilles, des noix et des graines, avec ou sans tout le reste. Vous voulez manger du poisson ? Mangez du poisson. Vous voulez manger des fruits de mer ? Mangez des fruits de mer. Vous voulez manger un peu de viande maigre ? Faites-le. Vous voulez manger des œufs ? Allez-y. Mais l'essentiel de votre alimentation devrait être constitué de légumes, fruits, céréales complètes, haricots, lentilles, noix et graines. C'est vrai partout dans le monde là où les gens ont les meilleures alimentations. C'est vrai sur le pourtour méditerranéen où les régimes sont riches en graisses mais les graisses viennent des noix, des graines, des olives, des avocats, de l'huile d'olive. C'est vrai en extrême Orient où les régimes sont faibles en graisses parce qu'il y a beaucoup de légumes, de céréales, et moins de noix et d'avocats. Et en fait c'est vrai de régimes aussi différents que le végétalien et le paléo. Les gens qui savent ce qu'ils font avec le régime paléo mangent une grande variété de plantes, de préférence sauvages mais pas forcément, et de la viande maigre, de préférence du gibier. C'est bien de la vraie nourriture, pas trop en quantité, et surtout des plantes. Et un régime végétalien contient une diversité de plantes un peu plus grande, sans la viande. Mais ils se ressemblent beaucoup plus qu'ils ne diffèrent.

En somme, il y a vraiment une clarté incroyable sur les fondamentaux d'une alimentation saine. Et je crois sincèrement que le plus gros défi pour nous tous c'est de rendre ces fondamentaux du régime alimentaire plus accessibles dans notre société, et de laisser les gens choisir la variante sur ce thème qui leur convient le mieux. Donc vous devez bien vous nourrir dans un monde qui ne cesse de manger des donuts. Vous devez bien manger et bien nourrir vos enfants dans un monde où les marshmallows multicolores sont commercialisés comme un petit-déjeuner complet. Vous devez être actif physiquement dans un monde qui ne vous laisse pas de temps pour le sport et qui vous fournit de plus en plus de technologies qui remplacent les muscles.

 

Conclusion, la base d'une alimentation saine est incroyablement claire.

Les allégations spécifiques de types « mon régime est meilleur que ton régime » sont toutes fausses, c'est quelqu'un qui essaie de vous vendre quelque chose. Ne touchez pas à votre carte de crédit et tout-le-monde ira bien. "

 

Source :

We Know What a Healthy Diet Is. Now Can We Stop Arguing About It?
September 12, 2015

© Copyright 2016, The Big Think, Inc. All Rights Reserved.

http://bigthink.com/videos/david-katz-on-what-we-know-about-diet

Please reload

Posts à l'affiche

Châleur et bonnes idées à l'atelier "Manger, changer !" de Valence

April 25, 2016

1/8
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • LinkedIn Social Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now